Vous êtes ici

Les murs du garage : une isolation indispensable.

Les murs du garage qui donnent sur l'extérieur représentent la deuxième source de perte de chaleur dans la maison. Le coup de leur isolation est compris entre 30 et 60 euros le mètre carré fournitures et pose comprise. Les travaux présentent l'avantage de pouvoir être réalisé en fonction du budget dont on dispose. En outre, ils sont l'occasion d'ajouter ou de déplacer les prises électriques et permettent de dissimuler les imperfections de l'ancien mur (mais pas les problèmes d'humidité qui doivent être résolus avant la mise en œuvre de l'isolant !). En revanche, l'inconvénient majeur de l'isolation par l'intérieur et qu'elle réduit la surface du garage. Selon l'état et la nature des murs de votre garage, différentes techniques peuvent être mis en oeuvre :

- Les panneaux sandwichs sont composés d'un parement en plaques de plâtre et d'un isolant. Leur avantage? L'isolation et la finition sont réalisées en une seule opération. Ces panneaux sont généralement fixés par collage sur le mur, qui doit être lisse, propres et plans. La plaque de plâtre doit présenter certaines propriétés, notamment acoustique pour réduire les nuisances sonores. Pour l'isolant, on retrouve les laines minérales (laine de verre ou de roche) ou les isolants synthétiques (polystyrènes extrudés, expansés ou polyuréthane).

- L'isolation sur ossature métallique ou ossature bois, facile à mettre en œuvre, est recommandée lorsque que les murs sont irréguliers. Elle consiste à réaliser une contre-cloison destinée à maintenir l'isolant et à permettre la fixation du parement (en général une plaque de plâtre vissée).
Si la contre-cloison maçonnée a perdu du terrain, c'est qu'elle est plus lourde, à tout point de vue : Par son poids, par sa réalisation et par l'inertie thermique qu'elle apporte. L'isolant est maintenu par compression entre le mur extérieur et la contre-cloison en briques plâtrières, en carreaux de plâtre ou en carreaux ou de béton cellulaire.
Si les isolants en panneaux semi-rigides sont couramment utilisés dans cette configuration, on peut également faire appel aux isolants en vrac et remplir l'espace créé entre le mur et la cloison.