Vous êtes ici

Les isolants d'origine végétale pour isoler le garage.

De la laine de cellulose au bois feutré, en passant par le liège, la laine de coco, de coton..., la liste des isolants d'origine végétale est longue. Nous retiendrons les plus courants et les plus efficaces pour isoler un garage.

Le chanvre :
Le chanvre est de plus en plus utilisé. Il est fabriqué à partir des fibres de la plante. Il se présente sous forme de granules, de panneaux semi-rigides, de rouleaux.. ainsi qu'en vrac (0,039 à 0,048).
Également efficace pour l’acoustique, il constitue un bon compromis technique et écologique, même s'il est encore un peu trop cher (7 à 30 € le m2).

Le bois feutré :
Il est élaboré à partir de fibres de bois et lignine de bois. Il se vend en rouleaux, en panneaux plus ou moins rigides ou encore en vrac ("laine" de bois), et s'adapte à tous les supports pour isoler les murs et les combles du garage.
Performant (0,037 à 0,070), le panneau de bois est toutefois assez lourd, ce qui complique sa mise en œuvre. Il coûte actuellement entre 15 et 20 € le m2.

Le coton:
Il est composé le plus souvent de 80% de fibres recyclées, issues de l’industrie textile et simplement ignifugées à l'aide de sels de bore. Il est lavé et effiloché puis traité conre les moisissures. Il se presente sous forme de panneaux de rouleau et en vrac. Si la "laine" de coton est efficace du point de vue thermique (0,040), il n'en reste pas moins que, même recyclée, elle est issue d'une des culture les plus polluantes qui soit; en ce sens elle n'a rien d'écologique. Avec un prix moyen au mètre carré de 20 € elle est relativement coûteuse.

Le lin :
Il est fabriqué à partir des résidus de la plante qui ne sont pas utilisés par l'industrie textile. En vrac, en rouleaux, ou en panneaux semi-rigides, la lin est un très bon isolant thermique (0,037) et, contrairement au coton, sa culture n'est pas polluante. Il peut absorber 10 fois plus d'eau qu'une laine minérale sans se déteriorer.
Avec le chanvre, il constitue un bon compromis du point de vu écologique et économique dans une fourchette de prix qui va de 8 à 15 € le m2.